Brahim Rachiki

Brahim Rachiki est un artiste pluridisciplinaires qui a toujours été passionné par la danse. Ce sont ses deux grands frères qui l'initie à cet art dès son plus jeune âge.
Brahim est néanmoins d'abord attiré par le cinéma. Hasard de la vie, il fait la connaissance à l'âge de 12 ans du réalisateur Laurent Brandenbourger. Ce dernier lui donnera l'opportunité de tourner dans des courts et moyens métrages. Laurent Brandenbourger insiste pour qu'il continue dans cette voie mais ses parents préfèrent qu'il se concentre sur ses études.
Brahim met alors son rêve dans un coin de sa tête et se remet à danser. Curieux, vif, passionné, il ne peut faire les choses à moitié. La danse devient alors son mode d'expression majeur.
Brahim se dirige vers le hip-hop. Sa soif d'apprendre le mène à rencontrer Thierry Smits qui lui apporte une vision plus large de la danse. Ceci l'amène à voyager. Son but: rencontrer les maîtres, entre autres, du popping, voguing, bboying...

© Ahmed Bahhodh  © Ahmed Bahhodh

De retour dans le plat pays, le jeune danseur fonde le groupe "The Outsiders" qui regroupe les meilleurs danseurs de Belgique. Certains d'entre eux sont reconnus pour avoir gagné plusieurs fois les concours de danse "Battle Of the Year Benelux" et estimés dans le monde underground. "The Outsiders" défile pour Elvis Pompilio et d'autres marques de prêt à porter. Le groupe tourne au niveau européen, est sponsorisé par Levis et participe à de grands événements dans le nord de l'Afrique et dans toute l'Europe. Brahim Rachiki est donc passé très vite du statut de danseur à celui de chorégraphe.

La comédienne française Clémentine Célarié a un coup de coeur pour le travail de Brahim. Il décide de s'installer sur Paris pour faciliter les rencontres et les répétitions de "Madame Sans Chaîne" le one woman show de Clémentine.
Mais une fois de plus, le destin en aura décidé autrement.
Le photographe Bernard Bertrand lui demande de poser pour une publicité nationale. Le chorégraphe rentre en Belgique pour assurer ce contrat. La parution ayant eu lieu, il compte se réinstaller dans la capitale française. C'est alors que Brahim reçoit un billet pour Los Angeles.
Sa vie va changer à ce moment-là. Brahim rate son avion et reste plus longtemps aux Etats-Unis en espérant trouver rapidement une solution pour revenir en Belgique. Un ami l'invite à faire de la figuration dans un clip. Il attire l'attention du réalisateur. Tout s'enchaîne...  Brahim se fait une place dans le milieu fermé de la danse à Los Angeles. Un Agent de l'une des plus grande agence de talents le repère. Brahim Rachiki danse pour Chris Brown, Pussycat Dolls, MTV Movie Awards, MTV Music Awards...

Le plus beau reste à venir...   Brahim chorégraphie "Vogue", un titre phare de Madonna sur "Sticky and Sweet Tour". La nouvelle se répand très vite et Brahim est approché par Ed Moore, le chorégraphe de Janet Jackson qui lui demande de l'aider sur la tournée "Discipline" de la chanteuse.
En 2009, il assiste Travis Payne sur "This Is It" de Michael Jackson et collabore aussi sur le jeu "The experience, Michael Jackson".
Après cette expérience incroyable, retour à ses premiers amours: le cinéma. Brahim collabore une fois de plus avec le Réalisateur/Photographe Bernard Bertrand mais cette fois-ci en tant que directeur artistique.
Il travaille dans la pub en tant que chorégraphe pour Lessieur, Bobbejanland...

Actuellement, Brahim met son expérience au profit de jeunes danseurs et de nouvelles créations comme pour "Hip Orgue" qui a été joué à l'Opéra de Liège.
Danseur, comédien, réalisateur mais également modèle pour David Lachapelle, Brahim Rachiki a encore de nombreux projets et n'a pas terminé de vous surprendre.
Son objectif ultime: créer un centre de formation continue à Bruxelles pour que les générations futures puissent se former...

Brahim Rachiki

If you want to hire me, please fill in the contact form right here !

Recent Posts

Newsletter